29 Nov

2018 : un bon cru pour faire estimer votre logement à Mennecy !

Vous souhaitez vendre votre bien immobilier à Mennecy ? Est-ce toujours le bon moment ? Comment se comporte le marché ? Atteindrons-nous un beau volume de transactions en 2018 ? Avant de prendre la décision de vendre et de faire passer une agence immobilière chez vous pour faire estimer votre logement à Mennecy, faisons le point sur quelques éléments !

Du côté du marché immobilier, bonne nouvelle, celui-ci se porte bien. En effet, les 960 000 transactions de 2017 devraient être dépassées cette année. En 2018, les 1 million de transactions dans l’existant pourraient être approchées. « Signe de la forte appétence pour l’immobilier ancien, la demande est en pleine progression et conduit à une certaine tension sur les prix, explique ajoute Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi. Chez Cafpi, 82,22% des opérations concernent ce marché. Les diminutions des aides dans l’immobilier neuf incitent également les candidats à l’accession à se porter sur un bien existant plutôt que neuf. »

Devenir propriétaire, un rêve accessible
Les candidats à l’accession ont compris que la période leur était propice. Les taux bas, l’allongement des durées, les possibilités de financement à 100%, la négociation de l’assurance-emprunteur… sont autant de critères qui permettent de faciliter l‘accès aux crédits. « Alors que se loger semble de plus en plus difficile, la location étant, dans les zones tendues, de plus en plus onéreuses, les primo-accédants ont compris les bénéfices qu’ils peuvent tirer d’un achat immobilier, qui devient accessible et intéressant à réaliser », poursuit Philippe Taboret

Forte présence des primo-accédants, annonce d’une année 2018 exceptionnelle
Traditionnellement les mois d’octobre et de mars sont les meilleurs en matière de production de crédits. Avec des taux moyens appliqués de 0,80% sur 10 ans, 1,08% sur 15 ans, 1,27% sur 20 ans et 1,56% sur 25 ans, octobre 2018 ne déroge pas à la règle. « Alors que l’activité de Cafpi était en retrait entre mars 2017 et mars 2018, elle est en hausse pour ce mois d’octobre, précise Laurent Desmas. Ce rythme, s’il se poursuit, devrait permettre une année record en matière de transactions dans l’immobilier ancien ».

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée