18 Fév

Pour faire réaliser une estimation à Ballancourt-sur-Essonne, adressez-vous à un professionnel compétent !

Vous souhaitez vendre un bien immobilier ? Pour réussir ce projet, rien de mieux que de vous adresser à un professionnel compétent ! Il commencera par réaliser une estimation à Ballancourt-sur-Essonne, de quoi vous permettre de fixer le bon prix, celui qui attire les acquéreurs.

Pour reconnaître ce professionnel qualifié, c’est facile : toutes les agences immobilières afficheront bientôt sur leur façade leur caducée : Vesta, déesse du foyer, choisie pour les représenter.

La Loi Elan ayant protégé leurs titres, Vesta est ainsi l’aboutissement pour les professionnels de l’immobilier de la conquête de leur identité de profession règlementée. Dévoilé par la Fédération Nationale de l’Immobilier (FNAIM) en novembre dernier, ce symbole universel, insigne d’une profession réglementée, a su créer l’adhésion des professionnels. Ce sont près de 5 000 professionnels qui ont déjà manifesté leur intérêt à utiliser Vesta et commander l’emblème !

VESTA, l’affirmation de l’identité d’une profession réglementée
En créant Vesta, la FNAIM a souhaité permettre aux professionnels de l’immobilier d’afficher le caractère réglementé de leur profession, reconnu par la loi Hoguet, protégé par la Loi Elan, assorti d’obligations. Vesta est une sécurité supplémentaire pour le consommateur, symbole de l’aptitude, du professionnalisme et de la probité des agents immobiliers, administrateurs de biens et syndics, détenteurs d’une carte professionnelle.

Cette sécurité juridique et visuelle, assure des garanties de compétence, de formation, de solidité financière et d’assurance que les professionnels réglementés apportent aux particuliers qui leur font confiance.

« Démarche structurante pour toute une profession, elle a, depuis son origine, vocation à être inclusive pour permettre au plus grand nombre de se retrouver dans ce symbole, emblème d’une aptitude professionnelle encore trop méconnue. Nous invitons tous nos collègues à se saisir de ce symbole, qui est une chance pour notre profession», déclare Jean-Marc Torrollion, Président de la FNAIM.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée